30/03/2015

La question boomerang : "qu'est-ce que tu deviens ?"

Qu'est-ce que tu deviens? Question intéressante n'est-ce pas? Evidemment, c'est une question qu'on nous pose quasi-systématiquement quand on croise au détour d'une rue ou d'un couloir de métro,  une personne qui nous a été familière dans une vie antérieure.





Pourtant, la vie nous permettant de voyager davantage qu'autrefois et le hasard faisant bien les choses, "qu'est-ce que tu deviens ?" est LA question à laquelle on a droit systématiquement !  Cela est d'autant plus vrai avec toutes les possibilités de retrouvailles que nous procurent les réseaux sociaux et autres moyens de communication. Alors, afin d'éviter l'effet de surprise, que diriez-vous de préparer, d'ores et déjà, la réponse à la question "Qu'est-ce que tu deviens ?"
En effet, c'est une question intéressante à se poser de temps à autre à soi-même. Histoire de faire le point.
Parfois, on peut avoir l'impression de faire du sur place, de ne pas avancer, que ce qu'on a réalisé est juste moyen. Alors que quand on revient en arrière : 10-20 ans (voire plus pour certains d'entre nous!), on réalise beaucoup plus objectivement ce qu'on a accompli. L'idéal est de se mettre, en parallèle, des objectifs à atteindre moyens ou longs termes pour ne pas s'endormir sur nos lauriers !
Je vous encourage d'évaluer votre progression régulièrement, de noter vos progrès et de prendre des décisions le cas échéant... Cela permet à la fois de faire le point et de revoir ses objectifs sans se perdre en chemin.

Alors, qu'est-ce que tu deviens ?




--------------------


Par Emmanuelle Huss-Jossot

2 commentaires :

  1. Bonne question Emmanuelle ! Celle-ci peut être mal ressentie lors de périodes de transition professionnelle ou de doutes.Je réponds alors toujours de façon positive et avec le sourire !

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour cher inconnu! Merci pour ton commentaire et je plussoie : oui, c'est une question qui peut être électrochoc! D'où l'intérêt de réfléchir à la réponse à cette question en amont, n'est-ce pas?

    RépondreSupprimer

Afin de respecter l'état d'esprit de ce blog, veillez à utiliser un langage respectueux.