La peur de l'autre ou la sienne ?

Je croise parfois des chefs d'entreprise qui refusent d'investir sur une transformation humaine de leur organisation car ils ont peur que leurs employés aient peur, vous suivez? En résumé, cela signifie que ces dirigeants savent qu'il existe des problèmes humains "à résoudre", qu'ils en ont les moyens financiers, mais il ne prennent pas d'actions à ce sujet car ils pensent que leurs employés ne voudront pas travailler autrement, qu'ils n'accepteront pas le changement. Or, c'est tout-à-fait faux !




Lorsque l'ambiance de travail est mauvaise, les conflits ouverts ou encore les clients mécontents, il devient pénible pour tout le monde de travailler ensemble, les uns se plaignants des autres.
Or, chaque employé a profondément envie d'être reconnu pour le travail qu'il réalise. Etre fier de ce qu'on fait et se sentir utile, n'est-ce pas un des fondements de l'humanité? 
D'ailleurs, si vous écoutez des émissions comme cauchemar en cuisine (qui sont de vraies expériences dans de vraies entreprises, rappelons-le!), vous constaterez que les résistances les plus tenaces viennent rarement des équipes. Dans les faits, lorsque l'équipe retrouve un mieux-vivre ensemble, les employés ont tout intérêt à faire en sorte que le bon climat perdure! N'oublions pas que le mal-être au travail entraîne souvent des maux physiques, des insomnies, de la lassitude au travail alors que la bonne humeur, au pire, vous apportera des douleurs aux zygomatiques*. Rien n'est plus productif, dans une entreprise, qu'une ambiance de travail saine. Je n'ai jamais vu personne travaillant dans une structure avec une ambiance défaillante qui avait un moral d'acier et une envie féroce de contribuer au bon développement de l'entreprise. 



Alors, il est à se demander si ce sont les employés qui ont peur ou si ce sont les chefs d'entreprise qui n'arrivent pas eux-mêmes à accepter cet éventuel changement.
C'est le détail qui compte, n'est-ce pas ?

--------------------
Par Emmanuelle Huss-Jossot

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Afin de respecter l'état d'esprit de ce blog, veillez à utiliser un langage respectueux.