11/09/2015

Et si les échecs étaient nécessaires à la réussite?



La France n'aime pas l'échec. Dès le plus jeune âge, nous apprenons à pallier nos points faibles. A l'école, soyez nul en maths et un long bagne de pratique mathématique vous attend! Ceux qui l'ont vécu me comprendront. Les autres n'auront qu'à remplacer le terme "mathématiques" par une autre matière de leur choix...
En Amérique du Nord, l'approche est très différente. Dès leur plus jeune âge, les enfants apprennent à accepter leurs fautes erreurs, qui font partie intégrante d'un parcours d'apprentissage de la vie en société. 
Et pourtant, bien des découvertes majeures sont la conséquence d'échecs et ce, quelque soient les domaines : de la pénicilline au four à micro-ondes, en passant par le roquefort et le post-it. La page wikipédia sur le sujet est d'ailleurs passionnante : Liste des découvertes et inventions liées au hasard

Et si les "échecs" étaient finalement nécessaires à la réussite, manageriez-vous votre entreprise autrement? 

--------------------

Par Emmanuelle Huss-Jossot

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Afin de respecter l'état d'esprit de ce blog, veillez à utiliser un langage respectueux.