08/10/2015

Actualité Air France

Actuellement en mission au Québec, je vis l'histoire d'Air France à distance et j'avoue que je suis particulièrement triste de voir comment il est possible au XXIe siècle d'avoir des managers aussi "ordinaires" dans le sens québécois du terme. Je fais référence ici à la vidéo devenue difficile à trouver : VIDEO. Air France : derrière la violence physique, une employée face à la violence sociale*.

Triste pour toute la souffrance engendrée, les espoirs déçus, la confiance qui s'effrite, triste sûrement parce que je suis capable de comprendre tout ce que leur entreprise représente à leurs yeux, triste de voir où la détresse incomprise peut mener ... La dérive est malheureuse certes. Mais comment une entreprise comme Air France, avec l'image de prestige qu'elle a, en France et encore plus à l'étranger, peut-elle avoir des dirigeants "comme ça" en 2015? Cela me laisse sans voix, vraiment. 
Va-t-on finir par comprendre que le diplôme et les bonnes connaissances ne remplacent pas les qualités humaines requises par les responsabilités des hautes sphères hiérarchiques et que cela s'applique jusqu'aux managers de proximité? Comment ne pas comprendre que le détachement, l'arrogance ou le dédain ne fonctionnent plus?
Quand ces entreprises, qui font la fierté de notre pays, vont-elles comprendre qu'il faut transformer leur management pour survivre? Malheureusement, ces dirigeants-là n'ont pas anticipé que la colère gronderait autant pour un jour. Bien entendu, la problématique va bien au-delà d'une réaction managériale mais certaines réactions ne font qu'étendre la distance entre management et employés. Manager devient un métier dangereux pour certains par les temps qui courent...




--------------------
Par Emmanuelle Huss-Jossot

* L'employée fait référence à cette conférence résumée ici: Quand Alexandre de Juniac, PDG d’Air France-KLM, remet en cause l’interdiction du travail des enfants !

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Afin de respecter l'état d'esprit de ce blog, veillez à utiliser un langage respectueux.