17/10/2015

Quand le silence rend complice...

Aujourd'hui je voudrais vous parler du silence entourant l'intimidation ou le harcèlement dans le milieu professionnel. Contrairement à ce qu'on pourrait croire au premier abord, le harcèlement et l’intimidation ne concernent pas seulement le milieu scolaire. Cette violence insidieuse est pour la plupart du temps dédramatisée voire niée dans le monde de l'entreprise ce qui la rend souvent à peine perceptible.
Il n'en reste pas moins que les conséquences du silence peuvent être dramatiques*. Je l'ai rencontré et dénoncé dans certaines entreprises que j'ai traversées. Pourquoi? Parce que le souffre-douleur, lui, a plutôt tendance à se taire, à en avoir honte... Cela ne veut pas dire qu'il n'en souffre pas ou qu'il est dans le déni. Cela veut simplement dire qu'il n'a pas forcément envie de partager son vécu alors que rien ne changera, de peur que ce soit pire après... Peut-être même que cela ne ferait que contribuer à alimenter les moqueries passives. Pourquoi je dis ça? Parce qu'avouons-le, défendre quelqu'un, lui tendre la main est plus difficile et expose davantage qu'une boutade ou la dérision qui, sur le coup, feront aussi bien l'affaire...
D'un autre côté, le persécuteur n'a pas toujours conscience du mal qu'il fait ou de la systématisation de ses actions envers quelqu'un et des dérives de ces dernières, d'autant plus que généralement, personne ne lui dira jamais rien... 
Pourtant, la plupart du temps, il suffirait de peu pour vivre dans une entreprise plus saine, pour une entreprise meilleure avec un climat de travail plus agréable : une prise de conscience généralisée**, des actions afin d'endiguer la problématique. Une mise au point, une négociation bien menée, that's it, that's all! 
N'oubliez pas, tous les détails comptent : si parler ne suffit pas à résoudre la problématique, le silence rend complice.



--------------------
Par Emmanuelle Huss-Jossot

*   Lien : Santé psychologique des employés : quand la responsabilité de l'entreprise est engagée... 
** Pour aller plus loin, je vous invite à lire cet article : Repérer le harcèlement au travail

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Afin de respecter l'état d'esprit de ce blog, veillez à utiliser un langage respectueux.