08/12/2015

Et si on pensait pertes acceptables?


Dans l'entreprise traditionnelle, on pense ROI (return on investment) ie en français : retour sur investissement. En gros, par un jeu de suppositions complexes, pour chaque denier investi, on calcule sa rentabilité. Ces prévisions sont généralement erronées puisque nullement basées sur la réalité mais sur des hypothèses. Cela est d'autant plus vrai quand il s'agit de projets hyper novateurs où le calcul du ROI pousse, le plus souvent, les dirigeants les plus téméraires dans leurs retranchements. 
Chez Google, pour éviter de limiter l'innovation, on pense pertes acceptables plutôt que ROI. 
Cette intéressante approche étant applicable à toute entreprise souhaitant se différencier de ses concurrents par l'innovation, je vous encourage vivement à investir 4 minutes de votre temps pour écouter Jérôme Barthélémy dans la vidéo suivante : 
http://www.xerfi-precepta-strategiques-tv.com/emission/Jerome-Barthelemy-La-lecon-Google-penser-pertes-acceptables-pas-de-ROI_2573.html

L'innovation est un enjeu majeur dans l'entreprise du 21e siècle. Comment, dans votre entreprise, mesurez-vous les impacts de l'implantation d'un projet novateur? Etes-vous ROI ou pertes acceptables?

--------------------
Par Emmanuelle Huss-Jossot

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Afin de respecter l'état d'esprit de ce blog, veillez à utiliser un langage respectueux.