A quel point vos employés comptent pour vous?

Petite étude de cas...


Travaillant dans le milieu artistique, N. apprend souvent au dernier moment quand il travaille le week-end ou le soir. Sur les horaires prévues longtemps en avance, pas de souci, le cocon familial s'organise adéquatement sur le plan logistique. En ce qui concernent les imprévus, deux cas fréquents coexistent : 

1) une demande urgente de dernière minute. Ce sont les aléas de la profession et cela entre dans le cadre exceptionnel ce qui déstabilise peu le cocon familial. Ce n'est pas le top mais l'ensemble de la famille comprend les aléas du métier de N.

N. comprend également les enjeux pour son entreprise : conserver un client fidèle, réaliser un contrat payant pour l'entreprise... Dans tous les cas, ceci pérennise la stabilité de l'emploi de N. qui adore son métier!

2) Une mauvaise organisation du travail. Dommage... Les impacts sur le cocon familial de N. et donc sur l'ambiance à la maison, incluant les disputes par textos ou les appels intempestifs... qui ne permettent pas à N. de donner le meilleur de lui-même sans compter  un élément inquantifiable : sa créativité est ralentie... La qualité du travail fournit par N. n'est pas à son optimal, les erreurs commises (quand on a la tête ailleurs, difficile d'être ultra performant!) qui rallongent aussi les journées (forcément, il faut réparer!). Le cercle vicieux s'installe rapidement... La lassitude et la démotivation ne sont généralement pas loin...

Que ce soit par indifférence de la hiérarchie (par méconnaissance du terrain le plus souvent!), par une organisation du travail inadaptée  ou par négligence (on le savait mais l'information n'a pas atterri rapidement aux premiers concernés), une mauvaise organisation du travail aura des impacts sur N. mais aussi sur ses enfants, son conjoint, la pression qu'il subira de ce dernier (souvent sous-estimée) et in fine la qualité du travail qu'il délivrera. De plus, plus la proportion d'imprévus seront importants dans le cas 2 et plus il deviendra compliqué de gérer les aléas du cas 1...

Et vous, que faites-vous pour comprendre les enjeux de vos employés et leur faciliter la vie afin de faire performer votre entreprise? Comment vous assurez-vous que vous limitez les dommages collatéraux liés aux aléas de votre métier? Comment vous en assurez-vous? 

Au fond, à quel point vos employés comptent pour vous? 

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Afin de respecter l'état d'esprit de ce blog, veillez à utiliser un langage respectueux.